Bill Gates rallie une coalition de milliardaires pour développer les “énergies propres” [en évitant le terme énergies renouvelables]

30 novembre 2015 - Libération [France] - Gabriel Siméon

“Le cofondateur de Microsoft a annoncé un grand projet d’investissement dans les «clean tech» financé par les grands noms de l’Internet. Mark Zuckerberg (Facebook), Jeff Bezos (Amazon) ou encore Xavier Niel (Free) sont de la partie.

Une cinquantaine de milliardaires et de pays pollueurs main dans la main pour soutenir les énergies propres : voilà l’autre photo de famille offerte lundi à la COP 21…

La première de ces initiatives, «Mission innovation», regroupe 19 Etats dont la France, les Etats-Unis, la Chine et l’Inde…

La France mobilisera pour sa part une partie de son programme d’investissements d’avenir pour soutenir tant les énergies renouvelables et leur stockage, que les technologies de captage de CO2…

Baptisée «Breakthrough Energy Coalition» (coalition pour l’énergie de rupture), l’autre initiative, la plus spectaculaire, est donc pilotée par Bill Gates…

…le montant total des investissements n’était pas connu lundi, même si le chiffre de 20 milliards de dollars par an d’ici 2020 a circulé…

Autre souci, les membres de la coalition ont déployé d’énormes efforts de syntaxe pour éviter soigneusement toute allusion aux énergies renouvelables ou vertes, préférant parler de «clean energy technologies»…”

Dessin : Stephff pour RSE et PED

Nos partenaires