RSE : un préalable à l’internationalisation des groupes africains ?

19 février 2016 - Jeune Afrique - Benjamin Polle

“S’ils veulent conquérir le continent et l’international, les groupes africains devront mettre davantage l’accent sur la Responsabilité sociale des entreprises (RSE), ont laissé entendre plusieurs dirigeants actifs sur le continent, lors d’une conférence organisée à Paris le 9 février…

« Nous commençons à développer la RSE telle qu’elle a été forgée en Occident », a indiqué à cette occasion Jean-Baptiste Satchivi, le président de la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin. Le Comptoir de distribution des produits alimentaires (CDPA), le groupe agroalimentaire béninois qu’il préside, est déjà labellisé par la norme ISO-9001 (management de la qualité). Il entend aller plus loin : il est désormais candidat à l’ISO-14001 (management environnemental) et, surtout, à l’ISO 26 000…

« Lorsque nous avons bâti la cimenterie d’Obajana [au sud d’Abuja au Nigeria, inaugurée en 2006, Ndlr], il n’y avait rien aux alentours. Nous avons tout bâti, centrale électrique, routes, écoles ou cliniques. Cela ne s’appelait pas « CSR » [Corporate social responsability, RSE en anglais], mais cela en avait déjà les formes », a rappelé Zouera Youssoufou, directrice de la fondation du groupe industriel nigérian Dangote Industries, également présente au débat hébergé par l’AFD…”

Photo : RSE et PED

Nos partenaires