[RD Congo] Barrage Grand Inga : la Société civile veut voir clair et publie une déclaration

“…Parmi les dénonciations faites antérieurement et qui restent toujours d’actualité, il y a entre autres :

  • L’oubli des habitants de Kolwezi et d’autres populations concernées ;
  • La non indemnisation jusqu’à ce jour des communautés déplacées de Inga I et II qui se battent depuis les années 1960 pour obtenir des compensations justes ;
  • La clé de répartition de la quantité d’énergie qui sera produite : 2500 MW à l’Afrique du Sud, 1300 MW pour les miniers et seulement 1000 MW pour la SNEL, du reste non garants ;
  • L’ambivalence des IFI (Banque mondiale, Banque africaine de développement, etc.) qui minimisent les impacts environnementaux et sociaux du projet ;
  • Doute persistant de la société civile que les mesures de gestion des impacts et des risques environnementaux et sociaux prescrites par les IFI (Institutions financières internationales, Ndlr) soient les plus adéquates à suivre étant donné qu’il demeure encore de nombreuses études complémentaires à réaliser ; etc…

Photo : RSE et PED

Nos partenaires