Politiques nationales et internationales en matière de RSE

Rapport de recherche préparé par
XAVIER ST-DENIS
Chercheur associé, Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation
avec la collaboration de Renaud Ledoux et Laurent Viau
Sous la direction de Michèle Rioux,
professeure au Département de science politique, UQAM Directrice, Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation PROJET GOUVERNANCE GLOBALE DU TRAVAIL

“La responsabilité sociale des entreprises (RSE) est généralement associée au domaine privé. Son fonctionnement repose sur la réponse par les entreprises aux pressions de la société civile en vue du respect de certaines normes et principes, notamment en matière de droits des travailleurs. D’une part, la RSE est considéré comme un mécanisme permettant de combler le vide institutionnel existant au niveau international et qui limite la capacité des gouvernements de faire respecter les droits fondamentaux des travailleurs à l’échelle globale. Toutefois, elle est parfois considérée comme un substitut aux politiques publiques participant à la privatisation de modes de régulation et de gouvernance économique. On constate néanmoins une tendance récente à la multiplication des politiques nationales, régionales et internationales visant à promouvoir et à encadrer la RSE. Ce rapport a pour objectif d’identifier les principales initiatives publiques nationales et internationales en matière de RSE ayant été mises en place dans les dernières années et de proposer des pistes d’actions pertinentes dans un contexte québécois…”

Dessin : Stephff pour RSE et PED

Nos partenaires