Pakistan : des conditions de travail dangereuses continuent à tuer des mineurs – Le système complexe de sous-traitance mis en cause

28 février 2016 - Industriall

“…en janvier 2016 des accidents ont coûté la vie à trois travailleurs de la mine Sor-range de Quetta, propriété de la Pakistan Mineral Development Corporation, et à deux autres dans les charbonnages de Chamalang à Loralai. En février 2015, huit travailleurs avaient été tués et quatorze autres blessés dans l’effondrement de galeries à Duki…

En dépit du lourd tribut en vies humaines au cours des dernières années, le gouvernement pakistanais n’a pas pris les dispositions adéquates pour garantir des conditions de travail sûres au sein des mines.

La plupart des travailleurs des industries des mines au Pakistan sont des travailleurs précaires recrutés par le biais d’un système complexe de sous-traitance. Des conditions de travail insalubres et dangereuses, des bas salaires et l’absence de sécurité sociale sont au nombre des importantes problématiques auxquelles les travailleurs sont confrontés. Les trois victimes de l’accident le plus récent étaient originaires d’Afghanistan…

Le Président du Conseil d’IndustriALL pour le Pakistan (IPC), et Secrétaire général de la PCMLF, Sultan Muhammad Khan, a indiqué qu’environ 120 mines de charbon situées en différents endroits du Baloutchistan comportaient des mesures de sécurité défaillantes…”

Photo : RSE et PED

Nos partenaires