Nouveau rapport de la CSI : aggravation de la crise alimentaire mondiale à prévoir [rapport “Un remède contre la faim, pourquoi le monde manque de nourriture”, inclut la responsabilité des multinationales]

“…Le rapport, “Un remède contre la faim, pourquoi le monde manque de nourriture”, désigne la spéculation financière et les prises de bénéfices massives de quelques entreprises multinationales comme les causes majeures de cette situation, ainsi que les politiques manquées du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale. Sont également pointées du doigt les règles commerciales qui diminuent la sécurité alimentaire et les répercussions du changement climatique. L’accroissement de la production de biocarburants aux dépens de la production alimentaire, causée par la recherche d’une alternative aux combustibles fossiles par les gouvernements et les entreprises, joue par ailleurs un rôle majeur…”

Nos partenaires