Sarawak, Malaisie : les droits fonciers de communautés sont menacés par les projets de barrages, de plantations de palmiers à huile, d’exploitation forestière [Vidéo]

4 janvier 2016 - Alterasia - Charlotte Gautier et Jérémie Lusseau

“…Direction, ensuite, Long Lama, près du site de construction du barrage de Baram. Ce barrage fait partie d’un plan global de construction de 12 méga barrages dans l’Etat de Sarawak d’ici à 2020. Il doit entraîner sous les eaux une surface de 380 kilomètres carrés, et 20 000 personnes devront être déplacées…

De nombreuses communautés ont déjà été chassées de leurs terres et leur domaine cultivable leur a été repris. Les indigènes bénéficient certes du droit coutumier sur les terres qu’ils occupent, mais possèdent rarement de titres attestant de leur statut de propriétaires. Le gouvernement use de cette faille pour céder des licences d’exploitation de leurs terres à des entreprises privées, pour les plantations de palmiers à huile, l’exploitation forestière des bois précieux ou encore la construction de barrages hydro-électrique. Aujourd’hui, près de 70% du territoire a été livré aux compagnies d’exploitation forestière…”

Charlotte Gautier et Jérémie Lusseau

Photo : RSE et PED

Thèmes associés : | | |

Secteurs associés : |

Pays associés :

Acteurs associés : |

Contributeur(s)
AlterAsia
AlterAsia est un site d’informations qui relaie, en français, la voix de la société civile d’Asie-Pacifique. Principalement alimenté de traductions de médias indépendants ou de bloggers locaux, [...]
» En savoir plus sur le contributeur

Nos partenaires