L’industrie extractive est au centre des flux financiers illicites en Afrique – Thabo Mbeki

“…Selon le Premier Ministre, M. Matata Ponyo, il y a une relation directe entre le conflit, l’exploitation des ressources et ces transferts illicites d’argent de son pays…
L’équipe de la CEA, qui dirige le secrétariat du Panel, a saisi l’occasion pour souligner la nature des fuites illicites de capitaux. Il s’agit notamment de: pots-de-vin et autres formes de corruption impliquant des fonctionnaires; activités criminelles comme le trafic de drogues et le blanchiment d’argent, ainsi que des transactions commerciales frauduleuses telles que l’évasion fiscale, la distorsion des frais de transfert d’argent et la surfacturation (notamment par les entreprises transnationales)…”

Crédit photo : David Coutelle (site EuropeAid)

Nos partenaires