Cette étude est extraite de la notation par Vigeo Eiris de plus de 2 400 entreprises cotées appartenant à 40 secteurs et opérant dans 63 pays (période 2016 ? 2017).

Les entreprises ont été évaluées sur la visibilité et le portage de leurs engagements, sur la diversité des thèmes et le niveau du dialogue avec les représentants des salariés, la dynamique des relations avec les instances représentatives des salariés, les moyens qui leurs sont alloués pour exercer leurs missions, ainsi que sur la capacité des équipes dirigeantes à améliorer la qualité et l?étendue de l?information des partenaires sociaux et à développer la concertation et la négociation collective.”