Etude : les entreprises ne prennent pas les droits humains au sérieux

  • Seuls 11% des 200 plus grandes entreprises suisses ont adapté leur politique d’entreprise aux Principes directeurs des Nations unies relatifs aux entreprises et aux droits de l’homme.
  • 2 grandes entreprises suisses sur 3 n’ont pas de politique de droits humains.
  • Les rapports en matière de respects des droits humains sont souvent lacunaires et vagues.

Malgré quelques bonnes résolutions, l’absence de règles contraignantes en matière de respect des droits humains conduit à des négligences de la part des entreprises. Seul un devoir de diligence juridiquement contraignant permettrait de remédier à la situation. Pain pour le prochain et Action de Carême s’engagent pour l’initiative « Pour des multinationales responsables », qui demande de telles mesures.”

Télécharger l’étude

Nos partenaires