[Enquête Business and Human Rights Resource Centre] Les entreprises de construction ne répondent pas concernant les conditions de travail au Qatar

“…On prévoit que le nombre actuel d’environ 1,5 millions de travailleurs migrants au Qatar pourrait augmenter de façon spectaculaire dans les années menant à la Coupe du Monde 2022. Outre les constructions de stades spectaculaires, des grands projets d’infrastructure et de nouvelles zones résidentielles et des hôtels sont également en cours.

Les responsables de ces projets de construction sont des sociétés multinationales basées en Europe, en Asie et dans les pays du Golfe qui recourent à un vaste réseau de sous-traitants.

Le Centre de Ressources Business & Droits Humains basé au Royaume-Uni a mené une enquête sur ce que les 24 plus grandes entreprises de construction opérant au Qatar font s’assurer que les travailleurs ne sont pas exploités dans leurs projets…

…la majorité de ces entreprises n’ont donné aucune réponse et cinq d’entre elles ont refusé de répondre…

– Vinci (France) décrit les initiatives avec son partenaire qatari QDVC pour engager le gouvernement du Qatar sur les pratiques d’emploi.

– Aktor (Grèce) dit qu’elle émet des cartes d’identité qatari, des permis de séjour et des cartes de santé pour ses travailleurs et assure que les travailleurs reçoivent des permis de sortie après avoir demandé à partir. Après le tremblement de terre au Népal, la société a émis des permis de sortie immédiatement pour faciliter le départ des employés pour se rendre auprès de leurs familles. Aktor fournit également les noms et les coordonnées de certains organismes de recrutement qu’il utilise.

– Carillion (UK) déclare qu’il met en œuvre de nouveaux processus pour s’assurer que toutes ses offres d’emploi et de contrats sont fournis aux travailleurs dans une langue qu’ils comprennent. Il travaillera ensuite avec des sous-traitants pour mettre en œuvre cette pratique, et faire des contrôles ponctuels pour s’assurer de la conformité et que les contrats ne sont pas modifiés à l’arrivée au Qatar.

Les sociétés suivantes ont refusé de répondre: Consolidated Contracting Company, Habtoor Leighton, Midmac, Porr et WCT Holdings.

Le Centre de Ressources Business & Droits Humains suit actuellement les autres sociétés qui n’ont pas encore donné de réponses: Al-Jaber, Arabtec, Bin Omran Trading and Contracting, China Harbour Engineering Company, Consortium Joannou & Paraskevaides Ltd, Daewoo E & C, FCC, HBK, Hyundai, Larsen & Toubro, Obayashi, Impregilo, Yapi Merkezi Insaat.”

Photo : site EuropeAid

Nos partenaires