Des serviettes hygiéniques bio pour lutter contre la déscolarisation des jeunes Camerounaises

2 mai 2017 - Le Monde Afrique - Josiane Kouagheu

“La société KmerPad produit depuis 2014 des protections périodiques lavables 100 % « made in Cameroun », moins coûteuses que des jetables…

Selon l’ONG Plan International, en Afrique, une fille sur dix ne va pas à l’école pendant ses menstrues…

Face à cette situation, Olivia Mvondo Boum II et des amis ont fondé, en 2011, le groupement d’initiative commune (GIC) KmerPad, qui fabrique et commercialise des serviettes lavables et réutilisables…

« A la fin, elles étaient pour la plupart satisfaites de ce moyen de protection, notamment du fait de son caractère économique. Car bien qu’on l’achète un peu plus cher, on l’utilise pendant un an et plus, contrairement aux serviettes jetables qu’on doit renouveler tous les mois »…

Le premier défi est de dénicher une matière biologique économique et disponible au Cameroun. « On a tablé sur le coton biologique 100 % camerounais. On a essayé de respecter des normes d’épaisseur, de confort, de discrétion et d’attraction. On voulait des serviettes faciles à laver et à transporter »…

« Aujourd’hui, nous produisons entre 40 et 50 kits par jour, sourit Armand Anaba. Entre 30 000 et 40 000 serviettes ont été fabriquées depuis 2014. Elles sont utilisables pendant deux ans. Hormis les boutons et les étiquettes, tout est fabriqué au Cameroun. »…”

 

Photo : European Commission

Thèmes associés : | | | | | | |

Secteurs associés :

Domaines associés de la RSE :

Entreprises associées :

Nos partenaires