Coca-Cola ne convainc pas sur l’expropriation des terres-experts

25 mars 2015 - Reuters - Stella Dawson; Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten)

“Coca doit davantage contrôler ses fournisseurs-experts. Le groupe américain renouvelle son engagement de tolérance zéro. Des critiques au Guatemala et au Cambodge…

Dans le premier de ces rapports publiés au début du mois, Coca-Cola a dit n’avoir pas trouvé de preuves de violations des droits fonciers de la part des cinq moulins à sucre au Guatemala où le groupe s’approvisionne.

Ces conclusions ont toutefois soulevé des questions à l’occasion d’une conférence de la Banque mondiale sur les terres et la pauvreté…

Au Cambodge, Coca-Cola a été critiqué pour avoir bénéficié des vols massifs de terres, orchestrés par des responsables gouvernementaux pour le compte d’entreprises agricoles, y compris l’un des principaux fournisseurs de sucre de l’entreprise, a déclaré David Pred du groupe de défense des droits de l’homme IDI (Inclusive développement international)…”

Photo : Daniela Isola – Site EuropeAid

Nos partenaires