Charbon, Colombie : EDF complice de graves violations des droits de l’homme selon Amis de la Terre

Lire la note

“A l’occasion de l’Assemblée Générale d’EDF, les Amis de la Terre ont révélé dans leur note « EDF et le charbon de sang » que l’entreprise commerce du charbon avec Drummond et Prodeco/Glencore, deux entreprises qui seraient impliquées dans de graves violations des droits de l’homme en Colombie. Interpellé lors de l’AG par Maira Mendez Barboza, l’une des victimes, le PDG Jean-Bernard Lévy n’a pas accédé à la demande des victimes de suspendre ces liens et que réparation soit faite.

Dans la note « EDF et le charbon de sang » tirée du rapport d’investigation de l’ONG PAX, les Amis de la Terre et leurs partenaires révèlent qu’EDF, via sa branche EDF Trading, commerce du charbon colombien provenant de la région de Cesar avec l’entreprise américaine Drummond et la suisse Prodeco/Glencore. Entre 1996 et 2006, cette région a été la proie de violences endémiques de la part de groupes paramilitaires qui, selon les témoignages d’anciens responsables, entretenaient des liens étroits avec les entreprises minières dont ils protégeaient les intérêts. Au total, ce sont 3 100 assassinats, 55 000 personnes déplacées et 240 portées disparues dénombrés dans la région.

Pour Maira Mendez Barboza, fille d’un syndicaliste travaillant pour Drummond et assassiné pour ses activités syndicales, les entreprises européennes comme EDF doivent suspendre leurs activités charbon avec Drummond et Prodeco/Glencore pour que celles-ci accèdent à leurs demandes de vérité et de réparation des victimes. L’entreprise énergétique danoise DONG a ainsi annoncé en avril 2016 la suspension de ses contrats avec Prodeco/Glencore, quelques années après avoir suspendu ses relations avec Drummond…”

Photo : site EuropeAid

Nos partenaires