Vers des plateformes réellement coopératives [nouvelles formes d’organisation, de défense des travailleurs, d’acteurs économiques]

2016 - Le Monde [France] - Hubert Guillaud - Blog InternetActu

L’économie solidaire nécessite un internet de la solidarité

La plupart des technologies inventées (radio, télévision, internet, blockchain…) prônent dans leurs premières versions un idéal de liberté et de démocratie, de décentralisation. Mais récupérées par “l’ordre social en place” (entreprises, gouvernements et surtout investisseurs…) elles tendent à devenir des monopoles centralisés bien loin de leurs idéaux originels. Malgré tous les discours sur le partage et la démocratisation, l’industrie de la technologie est devenue accro à un modèle d’investissement à la recherche de retour sur investissements massifs et à court terme…

Si l’internet a répandu l’esprit du partage, il l’a pour l’instant trop peu étendu au partage de la propriété réelle des plateformes, estiment les chercheurs…Alors que les plateformes monopolistiques ont utilisé les zones grises de l’internet pour contourner le droit du travail, les plateformes de coopération réelles devraient, elles, permettre d’inventer l’avenir du travail selon leurs propres conditions…

les plateformes ont tendance à se positionner seulement comme des plateformes, déclinant toute responsabilité et tout contrôle sur le fonctionnement de ce qu’elles administrent (notamment en matière de discrimination…)…

L’une des sessions de la conférence sur les plateformes coopératives était consacrée aux nouvelles formes de syndicalisme…

…les travailleurs apprennent de nouvelles formes de coordination qui interrogent les syndicats traditionnels à la fois dans l’effet mobilisateur tout en destructurant la capacité de contrôle des structures très organisées qu’étaient les syndicats jusqu’alors…”

Image : RSE et PED

Nos partenaires