Syrie : Lafarge a payé des taxes à l’Etat islamique pour continuer ses opérations, selon Le Monde 

21 juin 2016 - Le Monde [France] - Phil Beauvilliers

“Une cimenterie du groupe français Lafarge située à Jalabiya, dans le nord de la Syrie, a payé des taxes à l’organisation Etat islamique en 2013 et 2014 pour continuer à fonctionner pendant la guerre, affirme mardi le quotidien Le Monde. “Jusqu’en 2013, la production se maintient malgré l’instabilité croissante dans la région due à la guerre civile qui a débuté en 2011 “, relève Le Monde…

Pour pouvoir fabriquer le ciment, Lafarge est aussi passé par “des intermédiaires et des négociants qui commercialisaient le pétrole raffiné par l’EI, contre le paiement d’une licence et le versement de taxes“, assure le journal…

Par courriel, une porte-parole a précisé que cette cimenterie approvisionnait environ un tiers du marché local.

“Lorsque le conflit s’est rapproché de la zone de l’usine, la priorité absolue de Lafarge a toujours été d’assurer la sécurité et la sûreté de son personnel, tandis que la fermeture de l’usine était étudiée”, souligne LafargeHolcim.”

Photo : site EuropeAid

Thèmes associés : | | |

Secteurs associés :

Domaines associés de la RSE :

Pays associés :

Entreprises associées :

Acteurs associés :

Nos partenaires