Rapport “Vers un développement inclusif et durable en Afrique grâce au travail décent” pour la 13ème Réunion Régionale Africaine, 30 novembre-3 décembre 2015

1 novembre 2015 - OIT

“1. La treizième Réunion régionale africaine se tient à un moment clé. Une nouvelle ère vient de s’ouvrir, dans laquelle l’instauration d’une croissance durable fondée sur le travail décent devient un projet réaliste. En effet, l’Afrique peut aujourd’hui tirer parti de son essor démographique et du dynamisme de sa jeunesse, qui est mieux formée et dont l’accès aux nouvelles technologies et aux réseaux de connaissances est plus facile que jamais. L’ensemble du continent bénéficie d’une forte croissanceéconomiqueetdeconditionsmacroéconomiquesrelativementstables.L’espritd’entreprise y est manifestement très développé, et l’on a pris conscience du fait que la protection sociale était porteuse de changement. L’Afrique possède également des ressources naturelles qui connaissent une pénurie chronique à l’échelle mondiale. Bien qu’une grande partie du potentiel du continent reste inexploitée, ce qui est un obstacle à une croissance plus inclusive et plus durable, un avenir meilleur y est possible, pour autant que les politiques soient bien orientées.

2. On est de plus en plus conscient des avantages de cette réorientation des politiques. L’emploi et le travail décent occupent une place importante dans la vision qu’a l’Afrique de son avenir. Plusieurs manifestations de premier plan ont clairement montré que le travail décent est un facteur capital pour la mise en place d’un nouveau paradigme de développement pour l’Afrique. On citera notamment le Sommet extraordinaire de l’Union africaine sur l’emploi et la réduction de la pauvreté en Afrique (Ouagadougou, septembre 2004); la Conférence des ministres africains des Finances, de la Planification et du Développement économique (Abuja, mai 2005); la Conférence des ministres africains (Ouagadougou, mai 2006); et la onzième et la douzième Réunions régionales africaines de l’OIT, qui se sont tenues respectivement à Addis-Abeba (avril 2007) et à Johannesburg (octobre 2011). Plus récemment (janvier 2015), l’Union africaine (UA) a adopté une déclaration qui fait du travail décent un objectif primordial des politiques économiques et sociales et a lancé l’Agenda 2063, qui définit la voie à suivre pour tirer parti des nouvelles possibilités de développement et d’investissement…”

Nos partenaires