Quand l’aide au développement est attribuée aux multinationales

11 juillet 2014 - farmlandgrab.org - Auteur : James Crisp (EurActiv.com), traduction par Aubry Touriel

“Des milliards d’euros d’argent public sont investis dans des projets privés dans les pays en développement. Banques d’investissement et entreprises occidentales sont souvent préférées aux entreprises locales.
….
Plus de la moitié de l’argent alloué au secteur privé est attribué par des institutions financières, dont des banques d’investissement, selon un rapport du Réseau européen sur la dette et le développement (Eurodad). De sérieuses questions demeurent sur les effets bénéfiques de ce type d’aide au développement. Les banques d’investissement sont des institutions commerciales qui réalisent des investissements directement ou par le biais d’intermédiaires, comme les actions non cotées ou les fonds spéculatifs.

Les auteurs de ce rapport intitulé «A Private Affair» (disponible en anglais) ont pris deux ans pour réaliser cette étude. Ils ont abouti à de nombreuses conclusions :

  • Les institutions de financement du développement aident peu les entreprises des pays à bas revenus. Seulement 3 % du soutien de la BEI octroyé en dehors de l’UE est transféré vers les pays à bas revenus. La banque située à Francfort obtient dès lors les plus mauvais résultats dans ce domaine en comparaison avec les autres IFD.
  • Les investissements sont parfois redirigés vers des paradis fiscaux, ce qui réduit les finances des pays en développement.
  • La plupart de ces pays ne disposent pas de mécanismes pour dédommager les communautés éventuellement affectées par les projets des IFD.

Eurodad a affirmé que l’hypothèse pour justifier le recours aux IFD, à savoir l’augmentation du montant des investissements étrangers dans les pays en développement, était bancale.« Les investissements à l’étranger comprennent à la fois des risques et des avantages et peuvent provoquer des problèmes macroéconomiques », peut-on lire dans le rapport.

Photo : site EuropeAid

Thèmes associés : |

Secteurs associés :

Domaines associés de la RSE : |

Entreprises associées :

Acteurs associés : | |

Nos partenaires