Afrique Centrale – Lutte contre le braconnage : le WWF accusé de « violations de droits de l’Homme envers des pygmées »

26 septembre 2017 - Actu Cameroun - Actu Cameroun

« Un rapport de l’ONG britannique Survival International accuse des gardes forestiers, financés par le Fonds mondial pour la nature (WWF) de violations des droits de l’homme “systématiques et généralisées” envers les pygmées au Cameroun, en République démocratique du Congo et en Centrafrique…

Dans ce document de plusieurs pages, l’ONG britannique rapporte des témoignages de pygmées ayant fait l’objet de violences perpétrées depuis 1989 par des gardes forestiers financés par le Fonds mondial pour la nature (WWF), ce dans le seul but de les tenir à distance des aires naturelles protégées…

Battus, humiliés, punis pour avoir pénétré dans les zones interdites pour y chercher de la nourriture, certains pygmées ont vu leur tendon d’achille être sectionné à coups de machettes, affirme l’ONG Survival International…

Autre organisation indexée par ce rapport, l’ONG américaine  Wildlife Conservation Society – Société pour la conservation de la vie sauvage (WCS) confesse n’avoir pas encore pris connaissance du rapport et qualifie pour le moment ces accusations d’allégations » .

Rapport: “How will we survive?”

 

Photo : F. Lefebvre – Site EuropeAid

Mots clés :

Thèmes associés : | |

Domaines associés de la RSE :

Pays associés : | |

Acteurs associés :

Contributeur(s)
Fatima Yansané
Après plus de cinq ans d'expérience au département de finances de Shell/Vivo Energy en Guinée, j'ai profité d'un séjour professionnel de mon époux en France pour faire un Master 2 Développement [...]
» En savoir plus sur le contributeur

Nos partenaires