Indonésie : les entreprises ‘zero-déforestation’ utilisent encore de l’huile de palme illégale

17 avril 2016 - Alterasia - Traduction : Michelle Boileau - Source Vaidehi Shah, Eco-Business

“Malgré l’engagement public à stopper la déforestation des plus grandes compagnies mondiales d’huile de palme, un récent rapport de l’organisation écologique indonésienne Les yeux de la forêt (Eyes of the Forest, EoF) montre que leur chaîne d’approvisionnement continue de se fournir en huile de palme cultivée illégalement sur des zones protégées.

L’enquête publiée le 6 avril intitulée « No one is safe » révèle que le Parc national de Tesso Nilo à Riau, ainsi que d’autres zones protégées abritant des tigres de Sumatra en voie de disparition, des éléphants et des orangs-outangs, sont systématiquement ravagés par des plantations de palmiers à huile…

Le fruit du palmier à huile cultivé dans ces écosystèmes fragiles se retrouve aussi bien dans les chaînes d’approvisionnement des usines Wilmar, Musim Mas et Golden Agri Resources basées à Singapour, que dans celles de la société indonésienne Asian Agri, dont les fournisseurs ne sont dotés d’aucune politique de non-déforestation…”

Photo : RSE et PED

Thèmes associés : | |

Secteurs associés :

Pays associés :

Entreprises associées : | | |

Contributeur(s)
AlterAsia
AlterAsia est un site d’informations qui relaie, en français, la voix de la société civile d’Asie-Pacifique. Principalement alimenté de traductions de médias indépendants ou de bloggers locaux, [...]
» En savoir plus sur le contributeur

Nos partenaires