[RD Congo] Le Parlement européen adopte une résolution pour préserver le Parc des Virunga, en particulier des méfaits de l’exploration pétrolière

17 décembre 2015 - Parlement Européen

“Le Parc national des Virunga, en République démocratique du Congo, est devenu l’un des endroits les plus dangereux au monde en ce qui concerne la conservation de la faune, a déclaré le Parlement dans une résolution adoptée jeudi. Les députés européens ont appelé à des mesures pour protéger ce site du patrimoine mondial de l’UNESCO, qui est aussi le refuge d’espèces de gorilles de montagne en voie de disparition.

Arrêt de toute exploration et exploitation du pétrole

Le Parlement exprime sa profonde préoccupation devant les dégâts irréversibles qui pourraient être causés au Parc national des Virunga (PNV) à la suite d’exploration et d’exploitation pétrolière qui ne sont “pas compatibles avec le statut de patrimoine mondial”.

La résolution, adoptée à mains levées, pointe du doigt la compagnie pétrolière britannique SOCO International, qui, en violation de différentes conventions internationales, a mené une exploration pétrolière dans et autour du lac Edward, une zone qui abrite des chimpanzés, des éléphants, des crocodiles et des lions, dont certains sont en danger. La compagnie devrait “cesser toute exploration et exploitation dans le Virunga de façon permanente”, dit la résolution.

Gestion durable des ressources naturelles

Le Parlement encourage le gouvernement de la République démocratique du Congo à développer des alternatives énergétiques et économiques durables aux industries extractives. “Une gestion durable des terres, de l’eau et de la faune du Virunga aura des avantages économiques directs et indirects pour les communautés qui dépendent fortement des ressources naturelles du parc”, dit la résolution…”

Photo : site EuropeAid – Foret du Gola (Sierra Leone)

Nos partenaires