La marque textile allemande KiK sera jugée pour violation des droits humains chez ses fournisseurs en Asie

2 septembre 2016 - Observatoire des multinationales - Rachel Knaebel

“Le 30 août, la tribunal de Dortmund s’est déclaré compétent pour juger la plainte déposée l’an dernier en Allemagne par quatre Pakistanais contre le géant national du textile à bas-prix KiK. La plainte accuse l’entreprise allemande de violations des droits humains dans la chaîne de sous-traitance, pointant sa responsabilité dans l’incendie survenu en 2012 dans une des ses usines sous-traitantes, à Karachi. Le sinistre avait tué 260 ouvriers. Cette décision de la justice allemande est une première. Le tribunal a même décidé de prendre en charge les frais de justice des quatre Pakistanais…”

Photo : RSE et PED

Mots clés :

Thèmes associés : | | | | |

Secteurs associés :

Domaines associés de la RSE :

Pays associés : |

Entreprises associées :

Nos partenaires