La banque Natixis s’est engagée jeudi à ne plus financer de centrales électriques au charbon et de mines de charbon thermique

15 octobre 2015 - Libération [France]

“…«Natixis s’engage également à ne plus accepter de nouveaux mandats de conseil ou d’arrangement liés à de tels financements», ajoute la banque dans un communiqué. Elle «renonce aussi à financer les sociétés dont l’activité repose à plus de 50% sur l’exploitation de centrales électriques au charbon ou de mines de charbon thermique»…

Natixis justifie notamment cette annonce par sa «décision de renforcer son rôle d’acteur de référence dans le financement des énergies renouvelables, qui représentent déjà plus de 60% du portefeuille de production électrique financé». La banque fait aussi valoir «une impérative prise en compte des risques multiples associés à l’industrie du charbon : risques environnementaux mais également économiques et réglementaires»…

Photo : F. Jacobs – Site EuropeAid

Nos partenaires