Incendies en Indonésie : une étude de Greenpeace montre que des centaines de ces incendies se trouvent dans des régions de palmiers à huile

10 juillet 2013 - Greenpeace International

“…Le gouvernement indonésien a nommé huit entreprises dans les concessions desquelles des incendies font rage, dont PT Sinar Mas Agro Resources and Technology (SMART), Asia Pacific Resources International (APRIL) et Sime Darby. Ils affirment tous ne pas utiliser d’essartage par le feu, en principe, mais ne pas être en mesure de contrôler ce que font certains agriculteurs sur leurs concessions.

De nombreux grands producteurs et vendeurs d’huile de palme achètent l’huile de palme produite par d’autres. Ils ne peuvent donc pas exclure que leur huile de palme provienne de la destruction de forêts pluviales et tourbeuses. Les incendies détruisent les puits de carbone naturels de l’Indonésie et contribuent de façon importante à ce que l’Indonésie fasse maintenant partie des principaux émetteurs de CO2 de la planète. L’essartage par le feu et l’assèchement des forêts tourbeuses provoquent, dont les épais sols de tourbe stockent particulièrement beaucoup de CO2, provoquent la plus grande partie des émissions.

“Greenpeace appelle les grands producteurs d’huile de palme, comme Sime Darby de Malaisie et Wilmar International de Singapour, à vérifier si leurs fournisseurs sont impliqués dans des essartages par le feu…” ”

Photo : RSE et PED

Nos partenaires