Haiti : 3500 personnes chassées de leurs terres pour faire place à un parc industriel

16 janvier 2017 - Peuples Solidaires - Marilia Leti

“En 2011, près de 3500 personnes ont perdu leurs moyens de subsistance et ont été forcées de quitter leur terre pour faire place au Parc Industriel de Caracol, dans le nord-est d’Haïti. Ce grand projet industriel a été financé par la Banque Interaméricaine de Développement (BID) et d’autres bailleurs internationaux, à travers un fond pour la reconstruction post tremblement de terre…

Par la suite, le gouvernement a envoyé des enquêteurs qui nous ont demandé toutes sortes de renseignements, mais qui ne nous ont jamais dit combien ils allaient nous indemniser. Il n’y a eu aucune négociation, on nous a dit d’accepter la compensation qu’ils allaient nous donner…”

 
Photo : F. Lefèbvre – Commission européenne

Thèmes associés : |

Secteurs associés :

Domaines associés de la RSE : |

Pays associés :

Acteurs associés : | |

Nos partenaires