[Etat des lieux] Stratégies des entreprises pour le climat

“Le mot du Président [d’EpE]

La perspective de la Conférence sur le climat, qui aura lieu à Paris en décembre 2015, est l’occa- sion de dresser un état des lieux des politiques et méthodes mises en place par les entreprises pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Lors du Sommet mondial du climat en septembre 2014, le Secrétaire Général des Nations-Unies, les a interpellées à ce sujet.

Or, une enquête conduite en 2012 parmi les membres d’EpE l’a montré : la plupart des dirigeants des grandes entreprises françaises considèrent désormais l’environnement et surtout la question du climat comme une source d’innovations, un moteur de développement. Il s’agit de bâtir un monde nouveau décarboné, et de le construire rapidement dans tous les pays, afin de répondre à l’urgence.

Les choix stratégiques des entreprises ont été influencés par les sujets du changement climatique et de la décarbonation. C’est ainsi que l’environnement est entré dans les stratégies de l’ensemble des membres d’EpE. Dans chaque secteur, l’évolution des produits et des services a été conduite dans cette perspective.

Cette brochure présente une vision de ce que serait un monde décarboné, si toutes ces stratégies étaient largement déployées. Elle illustre le troisième volume du dernier rapport du GIEC, ou le rapport Bet- ter growth, better climate, et confirme leur réalisme. Comment vivrons-nous, à quoi ressembleront nos villes, nos moyens de transport, quelles énergies et matériaux utiliserons-nous, que consommerons-nous ?

Cette brochure est également une introduction au Business & Climate Summit de mai 2015. Elle donne à réfléchir aux obstacles qui restent à surmonter pour que ces stratégies soient appliquées massivement. Elle montre que les entreprises françaises, pour beaucoup mondiales, sont bien placées pour tirer parti de cette nouvelle croissance.

Elle témoigne surtout qu’il est encore possible de maîtriser le dérèglement climatique sans renoncer au développement, en améliorant au contraire nos conditions de vie. C’est possible si la mise en œuvre de ces stratégies est favorisée par des politiques ambitieuses au niveau mondial. Ceci suppose un dialogue régulier et tangible entre les décideurs politiques et les entreprises, ce que nous espérons poursuivre dans la durée.

C’est la raison d’être du Business & Climate Summit.

Le Président
Pierre-André de Chalendar Président-Directeur Général de Saint-Gobain”

Photo : F. Lefebvre – Site EuropeAid

Nos partenaires