En Érythrée, les sociétés minières ne peuvent pas ignorer les pratiques de travail forcé

30 janvier 2013 - Ecofin

“Eplingée par Human Rights Watch, la société canadienne Nevsun Resources n’avait pas pris les mesures nécessaires pour éviter le recours au travail forcé lors de la construction de sa mine en Érythrée. Elle se retrouve accusée et contrainte d’enquêter sur les allégations de travail forcé qui pèsent sur un de ses sous-traitants, une entreprise publique.”

Crédit photo : Marc Thil (site EuropeAid)

Nos partenaires