[Communiqué] Investir dans les PME africaines pour la croissance en Europe et les emplois durables en Afrique

8 juin 2017 - Africa SMB Forum

Communiqué – Synthèse du Africa SMB Forum 2017

“150 investisseurs, PME et diasporas ont débattu au « Africa SMB Forum 2017 » des conditions des investissements massifs pour l’emploi et la croissance…

L’édition 2017 du « AFRICA SMB FORUM » était consacrée aux financements dans les PME africaines pour trouver des relais de croissance en Europe et la création d’emplois durables en Afrique. Elle a réuni 150 participants (patronat, investisseurs, dirigeants de PME et associations des diasporas) qui ont pu suivre les contributions
d’une trentaine de panélistes représentant le patronat français (CIAN) et les dirigeants de PME africaines, les investisseurs en capital (Private Equity, Impact investment et Crowdfunding), ainsi que des fondations et les associations des diasporas économiques africaines.

7 enseignements majeurs :
LA FORMATION : Indéniablement l’axe le plus mentionné pendant le forum. Il s’agit de former pour :
• Disposer de ressources compétentes au sein des entreprises, notamment dans les domaines techniques.
• Favoriser l’entreprenariat des jeunes, lutter contre le chômage et leur donner des perspectives d’avenir
afin de les fixer sur leurs territoires…

LA GOUVERNANCE : La problématique de la gouvernance locale reste d’actualité. Il ne s’agit plus d’évoquer les problèmes de stabilité politique ou socio-économique, corruption, lourdeurs administratives, … Tous ces freins sont connus…

L’INFORMATION ET LES DONNÉES : Le manque de données répertoriées et structurées constitue un frein majeur à l’investissement en Afrique et au développement des affaires. Ceci touche aussi bien les domaines macro que micro-économiques : démographie, sociologie, géographie, climat, profils socio-économiques, etc. Il limite la connaissance du marché et de l’écosystème, réduit la capacité des entreprises à mettre en place des actions pertinentes, à planifier, à adapter leur offre ou identifier les besoins, à évaluer les stratégies adoptées…

LE NUMÉRIQUE : Le progrès numérique constitue une opportunité unique pour l’Afrique et pourrait lui permettre de faire un bond significatif en matière de développement. Le taux de pénétration et l’adoption des usages de téléphonie mobile sur la dernière décennie constituent de véritables facilitateurs. Il s’agira de s’appuyer sur ce levier dans tous les domaines (éducation, santé, agriculture, finance, commerce, etc.),…”

Lire le bilan du Africa SMB Forum

Nos partenaires