Cette société japonaise transforme le textile usagé en carburant

5 février 2017 - BFMTV - Antonin MORISCOT

“Fondée en 2007 à Tokyo, l’entreprise Jeplan collecte de vieux vêtements pour extraire le polyester et les fibres de coton qu’ils contiennent. Recyclées, ces matières servent à produire de nouveaux habits, mais aussi de l’éthanol…

Depuis 2008, cette société tisse de nombreux partenariats pour récupérer les habits délaissés par les consommateurs japonais. L’entreprise s’est notamment rapprochée de Ryohin Keikaku, le propriétaire de Muji, une chaîne d’équipement de la maison, pour déployer 2.100 points de collecte,…

Selon Michihiko Iwamoto et Masaki Takao, les deux fondateurs de Jeplan, une tonne de vêtements collectée permet de produire 700 litres d’éthanol. Et ainsi épargner les terres cultivables qui auraient fourni betterave ou canne à sucre pour fabriquer ce biocarburant…”

 

Photo : Pixabay

Thèmes associés : | | |

Secteurs associés :

Domaines associés de la RSE :

Pays associés :

Entreprises associées :

Acteurs associés :

Nos partenaires