Cameroun : Camrail [Groupe Bolloré] « responsable » de la catastrophe d’Eseka, selon un rapport d’expert

27 janvier 2017 - Le Monde [France] - Avec Reuters

“L’opérateur ferroviaire Camrail, contrôlé à hauteur de 77,4 % par le groupe Bolloré, est « totalement et pleinement responsable » de la catastrophe ferroviaire meurtrière d’Eseka, au Cameroun, le 21 octobre 2016. C’est la conclusion d’un des quatre rapports d’experts dans le cadre d’une enquête officielle commandée par le président camerounais Paul Biya et dont les résultats n’ont pas encore été publiés. Une enquête judiciaire est également en cours…

Le document…fait état d’une série de défaillances techniques et administratives par Camrail…La filiale de Bolloré n’avait pas respecté les limites en termes de capacité et de poids devant l’augmentation exceptionnelle du nombre des passagers…

Le train circulait à une vitesse « anormalement élevée »…

Les autorités camerounaises ont fait état de 79 morts et d’au moins 550 blessées immédiatement après l’accident, mais n’ont pas communiqué de bilan définitif depuis.”

Photo : F. Lefebvre – Site EuropeAid – Route au Cameroun

 

Thèmes associés : | |

Secteurs associés :

Domaines associés de la RSE :

Pays associés :

Entreprises associées : |

Nos partenaires