Au Nicaragua, la FIDH dénonce des violations des droits humains liées a un projet de canal

14 octobre 2016 - Novethic [France] - Concepcion Alvarez

« La FIDH (Fédération internationale des ligues des droits de l’homme) appelle le Nicaragua à abandonner son gigantesque projet de canal interocéanique…

Dans un rapport publié ce vendredi, l’organisation démontre en quoi ce projet présente de nombreuses violations des droits humains…

En 2013, les autorités ont en effet fait voter une loi qui accorde un “régime d’exception” à l’investisseur et qui est contraire aux lois nicaraguayennes et aux conventions internationales…

Selon la FIDH, la construction du canal, qui inclut la traversée du Lac Cocibolca, principale réserve d’eau douce en Amérique centrale, “affectera sans aucun doute les 80 000 personnes qui utilisent l’eau du lac et les 40 espèces de poissons qui y vivent” et “causera également des pollutions aux hydrocarbures”…

Jusqu’à présent, la réponse du gouvernement a consisté à intimider les communautés locales opposées à la concession en renforçant la présence policière et militaire dans la zone, et en réprimant durement les manifestations » .

Voir sur le site de la FIDH

Nos partenaires