Afrique : les organisations multilatérales de développement invitent le secteur privé à réinvestir les revenus issus de l’exploitation minière au bénéfice des populations

3 février 2014 - PNUD

“…Le secteur privé a été invité par les dirigeants du secteur de l’industrie, les ministres, les décideurs, les universitaires et les organisations internationales à jouer un rôle plus important dans l’accélération de la mise en œuvre du Projet Afrique Extraction minière de l’Union africaine (UA), dont l’objectif est de veiller à ce que le secteur de l’extraction stimule le développement social et économique sur tout le continent.

Les ressources extractives représentent, actuellement, près d’un quart du produit intérieur brut de l’Afrique (PIB), le ratio le plus élevé parmi toutes les régions…

Le secteur des industries extractives est appelé à jouer un rôle de catalyseur pour le développement dans de nombreux pays africains. A cette fin, les ressources provenant de l’exploitation minière doivent être réinvesties dans les infrastructures et une croissance continue, tout en ouvrant des opportunités de diversification économique et de transformation.

La gestion des revenus miniers entraînera la création de partenariats public-privé plus efficaces et une participation plus étroite des autres parties prenantes, y compris des communautés locales et des gouvernements…

Par exemple, les participants soulignent la nécessité de garantir une durabilité de l’environnement, de distribuer les avantages de l’extraction efficacement, de créer une protection sociale, d’investir dans les compétences et infrastructures et intensifier l’agriculture pour créer des emplois et renforcer la sécurité alimentaire…”

Photo : RSE et PED

Nos partenaires