Abattage illégal de bois au Cameroun : la première société européenne à avoir été sanctionnée contre-attaque

18 janvier 2017 - Jeune Afrique - Benjamin Polle

“Exclusif – Une société hollandaise ainsi que 14 autres de nationalité britannique, importatrices de bois en provenance du Cameroun, ont été été sanctionnées en 2016 après que la légalité de leurs importations a été mise en cause. La PME hollandaise Fibois, qui risque une lourde amende, va porter son cas devant la justice à Amsterdam en mars…

Les Pays-Bas lui ont imposé le 9 mars 2016, pour la première fois à l’échelle européenne, des sanctions, encore conditionnelles, pour violation du Règlement sur le Bois de l’Union européenne (EUTR). Elle était accusée de n’avoir pas exercé une « diligence raisonnée » sur la légalité du bois d’origine camerounaise acquis auprès de la Compagnie de commerce et de transport (CCT), l’un des principaux exportateurs du pays.

La mise en garde faisait suite à un rapport de Greenpeace de septembre 2015…

En juin 2016, 14 importateurs britanniques ont reçu des avertissements analogues pour le manque de « diligence raisonnée » dont ils auraient fait preuve dans leurs importations de bois camerounais…

Le Cameroun compte 20 millions d’hectares de forêts qui sont réduits à un rythme de déforestation d’1% chaque année depuis 1990, selon Greenpeace…”

 
Photo : Commission Européenne

Nos partenaires