26 000 entreprises s’engagent pour une meilleure transparence de leur approvisionnement en minerais avec Ipoint Conflict Minerals Platform

30 mars 2015 - PR Newswire

La solution iPoint Conflict Minerals Platform (iPCMP) constitue la norme interprofessionnelle mondiale dans le domaine de la conformité à la législation Conflict Minerals : le fournisseur de logiciels et services iPoint-systems a récemment enregistré la 26 000e entreprise inscrite sur cette plateforme qui accueille des clients issus de 80 pays et de divers secteurs, tels que l’automobile, l’électronique, l’aérospatiale, le génie mécanique, les textiles et vêtements, ainsi que la construction navale. ” Ce faisant, iPoint continue de renforcer sa position de leader en tant que fournisseur de logiciels et services dans le domaine de la conformité à la législation Conflict Minerals “, a souligné Joerg Walden, PDG d’iPoint. Cette solution Web logicielle permet aux entreprises de collecter, gérer, consolider et communiquer efficacement leurs données Conflict Minerals tout au long de leur chaîne d’approvisionnement, en satisfaisant ainsi aux exigences de leurs clients et des autorités de réglementation.

La législation Conflicts Minerals américaine oblige les entreprises à divulguer chaque année l’origine de certaines matières premières utilisées dans leurs produits, telles que l’or, l’étain, le tungstène et le tantale. Son objectif est de mettre fin aux conflits armés et aux violations des droits humains en Afrique centrale financés par l’extraction et le commerce de ces matières. Étant donné que les entreprises américaines concernées répercutent cette exigence de déclaration à l’ensemble de leur chaîne d’approvisionnement, cette loi présente un impact international. “Notre expérience montre que sans collecte ni analyse automatisées des données, les entreprises impliquées dans des réseaux d’approvisionnement mondiaux complexes peinent à satisfaire à cette obligation de divulgation de manière ponctuelle et abordable”, a expliqué Joerg Walden.

L’Union européenne prépare actuellement sa propre législation Conflict Minerals. L’évaluation de l’impact d’iPoint, menée au nom de la Direction générale du Commerce de l’Union européenne, a été publiée en mars 2014, ainsi que la proposition de projet de la Commission concernant la réglementation prévue par l’Union européenne. Les scrutins du Conseil et du Parlement européens au sujet de cette proposition de projet devraient avoir lieu en avril et mai 2015. Actuellement conçue pour se conformer à la législation Conflict Minerals américaine, la solution iPoint Conflict Minerals Platform peut être adaptée en vue de soutenir les entreprises concernées par la réglementation de l’Union européenne dès son adoption définitive.

Photo : CNCD11.11.11

Nos partenaires