Traitement des déchets : le Ghana retrouve de l’ambition

25 août 2017 - Le Point [Afrique] - Joséphine Johnson

“Pas suffisamment exploitée, la revalorisation des déchets est pourtant une activité très rentable. Au Ghana, le gouvernement lance un appel aux investisseurs.

Le Ghana cimetière des déchets électroniques, lit-on régulièrement dans la presse…

Seuls 67 % des déchets sont collectés et le pays manque d’infrastructures pour les gérer. Car pour l’instant le Ghana est actuellement obligé de brûler les déchets électroniques, ce qui représente un risque environnemental important, sans compter les problèmes sanitaires.

Attirer des investisseurs dans ce secteur permettrait de convertir ces déchets en produits à valeur ajoutée tels qu’énergie, engrais de compost et plastiques recyclés…

Le gouvernement a obtenu des fonds de la Banque chinoise d’import-export (China Exim Bank) et d’autres sources afin d’entreprendre un projet visant à relever la note du Ghana au niveau international en matière de traitement des déchets…”

Photo : Pixabay

Nos partenaires