Résolution sur la bonne gouvernance dans les industries extractive et forestière [XIVème Sommet de la Francophonie]

Les chefs d’état et de gouvernement des pays francophones s’engagent à :
“- avaliser la Vision minière pour l’Afrique et considérer utiliser le Cadre stratégique sur l’exploitation minière en tant qu’outils permettant aux gouvernements de structurer les ressources ;
– faire la promotion des six outils de la Conférence internationale sur la région des Grands lacs dans sa déclaration sur la lutte contre l’exploitation illégale des ressources naturelles, dont un mécanisme de certification régionale et un processus d’harmonisation des législations nationales ;
– souscrire au Guide de l’OCDE sur le devoir de diligence pour des chaînes d’approvisionnement responsable en minerais provenant des zones de conflit ou à haut risque et exhorter notamment les entreprises qui s’approvisionnent dans la région des Grands Lacs à mettre en œuvre les principes directeurs de l’OCDE à l’intention des entreprises multinationales ;
– militer ardemment pour que tous les pays qui produisent et commercialisent des diamants mettent en œuvre et appliquent intégralement le système de certification du processus de Kimberley, et appuyer le programme de réforme actuel en vue d’améliorer le processus de Kimberley ;
– soutenir la mise en œuvre des principes volontaires sur la sécurité et les droits de l’Homme afin d’inciter les industries extractives à maintenir la sécurité de leurs opérations dans un cadre opérationnel qui assure les droits de l’Homme et les libertés fondamentales.”

Nos partenaires