Quatre pays d’Afrique de l’Ouest s’engagent à bannir les carburants toxiques

“Après le Ghana, il y a un mois, quatre pays d’Afrique de l’Ouest promettent à leur tour d’interdire les carburants toxiques sur le sol. Il s’agit du Nigeria, du Bénin, de la Côte d’Ivoire et du Togo. A l’occasion d’une réunion organisée jeudi dernier à Abuja par le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE), ils se sont engagés à limiter drastiquement la teneur en soufre autorisée pour les carburants importés dès juillet 2017. Cette décision intervient quelques mois après le publication d’un rapport explosif de l’ONG Suisse Public Eye, baptisé «Dirty Diesel».

Dans [ce rapport], on apprenait que des négociants suisses déversaient sur le marché africain des carburants très nocifs, contenant jusqu’à 400 fois plus de soufre que ce que prévoient les normes européennes….”

Pour accéder au rapport Dirty Diesel, cliquez ici

Photo : Lagos, Nigeria – O. Lehner – Site EuropeAid

Nos partenaires