Production de thon et conditions de travail : encore des efforts à faire pour E.Leclerc et Casino

1 septembre 2015 - Peuples Solidaires

“…Les usines thaïlandaises de conditionnement de produits à base de thon des producteurs « Thaï Union Manufacturing » (TUM) et « Unicord » fournissent plusieurs marques de distributeurs européens. Depuis trois ans, l’ONG Finnwatch enquête dans ces usines. Les conclusions de ce nouveau rapport sont en demi-teinte : bien que les conditions de travail chez ces deux producteurs thaïlandais se soient améliorées, des problèmes persistent et posent la question de la responsabilité des différents acteurs impliqués (gouvernements, fournisseurs, distributeurs)…

Nos demandes

Aux usines de conditionnement thaïlandaises :

  • De mettre fin à toute forme de discriminations sur le lieu de travail, notamment par le biais de sessions de formation sur les droits des travailleurs-ses des chaînes de production.
  • De mettre en place un système de représentation et un mécanisme de négociation démocratique pour les travailleurs-ses. Les usines TUM et Unicord doivent avoir des comités de représentation des travailleurs-ses véritablement élus.
  • De mettre en place un mécanisme de plainte efficace, tel qu’une hotline en Myanmar.
  • De ne pas imposer des heures supplémentaires et de ne pas abusivement prélever les
    salaires aux travailleurs-ses.
  • De fournir à chaque travailleur-se une version écrite de son contrat.
  • De coopérer avec toutes les parties prenantes pour le calcul d’un salaire minimum vital
    assurant un niveau de vie décent dans la région de Samut Sakhon et d’aboutir à une politique
    permettant d’augmenter graduellement les salaires à un niveau adéquat.
  • De s’assurer que les agences de recrutement n’imposent pas de frais de recrutement aux
    travailleurs-ses.

…aux distributeurs français :
Les distributeurs français doivent s’engager à respecter les principes directeurs de l’OCDE à l’intention des multinationales, les « principes directeurs sur les Entreprise et les droits de l’Homme » du Conseil des droits de l’Homme des Nations Unies et les huit conventions fondamentales de l’OIT.”

Photo : RSE et PED

Nos partenaires