Nouveau rapport : Charbon, le crash test des banques à l’heure de la COP21 – 257 milliards de dollars ont été alloués au charbon par les plus grosses banques internationales entre 2009 et 2014

2 décembre 2015 - Amis de la Terre [France]

“Le rapport « Charbon, le crash test : où en sont les banques à l’heure de la COP21 ? », publié aujourd’hui par les Amis de la Terre, BankTrack, urgewald et Rainforest Action Network, révèle que 257 milliards de dollars ont été alloués au charbon par les plus grosses banques internationales entre 2009 et 2014. La conclusion du rapport est sans appel : malgré des avancées pour sept d’entre elles, les banques sont toujours facteurs d’aggravation de la crise climatique et doivent accélérer de manière radicale le transfert de leurs financements du secteur du charbon vers l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables.

Il expose le montant alarmant des financements au charbon depuis 2009 par les plus grosses banques internationales et passe au crible les positions de 15 banques européennes et américaines quant à leur soutien à l’ennemi climatique numéro 1. Si sept banques se sont engagées à diminuer leur financement au secteur des mines et/ou des centrales à charbon dans son ensemble, les politiques des banques demeurent très insuffisantes pour répondre à l’urgence climatique. Aucune ne fait figure de leader et n’a signé l’Appel de Paris – le Paris Pledge – pour s’engager à arrêter tous ses financements au secteur du charbon…

Depuis mai 2015 et en réponse à la forte mobilisation d’un mouvement pour la justice climatique,
Bank of America, Crédit Agricole, Citigroup, Natixis, Goldman Sachs, Société Générale, BNP Paribas, ING, Morgan Stanley et Wells Fargo ont toutes annoncé des mesures de réduction de leurs soutiens au secteur du charbon.

Au niveau des 15 banques sélectionnées :

2 n’ont pas pris un seul engagement de réduction de leurs soutiens au charbon : Crédit Suisse
et Deutsche Bank.

6 se sont engagées à ne plus financer certains projets charbon ou à réduire leur financement du sous-secteur du Mountaintop removal : Barclays, Goldman Sachs, HSBC, JPMorgan Chase, RBS et UBS.

7 ont pris des engagements visant à réduire leurs soutiens au secteur du charbon, à l’extraction de charbon et/ou à la production d’électricité à partir de charbon : Bank of America, BNP Paribas, Citigroup, Crédit Agricole, Morgan Stanley, Société Générale et Wells Fargo…”

Mine en Afrique – Photo : Marc Thil – Site EuropeAid

Nos partenaires