L’Afrique doit tirer parti de ses ressources naturelles

7 octobre 2013 - UNECA [Commission Economique pour l'Afrique ; Nations Unies] - Auteur : Carlos Lopes

“L’économie politique de l’Afrique est profondément ancrée dans l’histoire de l’exploitation et de la gouvernance ou de la malgouvernance de ses ressources naturelles et minérales.
L’Afrique a à son actif trois quarts de l’offre mondiale de platine et la moitié de celle de diamant et de chrome. Elle détient près du cinquième des réserves d’or et d’uranium et devient de plus en plus le continent où l’on produit du pétrole et du gaz, avec plus de 30 pays classés aujourd’hui dans la catégorie des producteurs.

Pourtant, à quelques exceptions près, le continent ne consomme pas les matières minérales et autres produits minéraux qu’il possède en abondance ni ne leur ajoute de valeur significative.

La question qui se pose alors est de savoir pourquoi le continent continue d’être aux prises avec une transformation économique limitée et des niveaux de rentes tirées des ressources naturelles faibles, voire nuls, et pourquoi il offre peu d’emplois.”

Crédit photo : Marc Thil (site EuropeAid)

Nos partenaires