La couverture de la négociation collective a diminué avec la crise financière mondiale

19 octobre 2015 - OIT

“…Le nouvel outil IRData comprend des indicateurs sur les taux de syndicalisation et de couverture de la négociation collective dans 75 pays. Il est présenté avec un résumé des grandes tendances en matière de négociation collective (en anglais).

La couverture de la négociation collective 1 varie considérablement selon les pays, d’à peine 1 ou 2 pour cent en Ethiopie, Malaisie, Philippines et Pérou, à près de 100 pour cent en France, Belgique, Autriche et Uruguay…

Pour analyser l’impact de la crise financière mondiale sur la négociation collective, le dossier examine un échantillon de 49 pays et montre qu’en moyenne la couverture de la négociation collective a reculé de 4,6 pour cent entre 2008 et 2013, comparé à une baisse moyenne du taux de syndicalisation de 2,3 pour cent pour le même groupe de pays.

Dans les pays où la couverture diminue, cela est essentiellement dû à la cessation d’accords nationaux généraux, une marche arrière dans le soutien aux politiques de négociation multi-employeur et de décentralisation (par exemple, des changements législatifs ont donné la priorité aux accords d’entreprise sur les accords multi-employeurs, introduit la possibilité pour les sociétés en difficulté de se retirer des accords sectoriels, et autorisé la reconnaissance de représentants non syndiqués pour négocier dans l’entreprise)…”

Dessin : Stephff pour RSE et PED

Nos partenaires