Kinder accusé de faire confectionner ses jouets par des enfants roumains – Répond

25 novembre 2016 - nouvelObs.com - Jean-Frédéric Tronche

“Le tabloïd anglais “The Sun” affirme que des sous-traitants font travailler des mineurs en Roumanie pour la manutention des jouets. Le groupe Ferrero répond et a envoyé des spécialistes sur place…

Dans le sujet du “Sun”, on peut découvrir les deux enfants de 6 et 11 ans d’un couple de Carei, dans le nord de la Roumanie, qui travailleraient à domicile jusqu’à 13 heures par jour avec leur mère. Ceci afin d’accélérer le rendement et de gagner ainsi seulement 1,17 euro l’heure…”

Lire également

Communiqué de Ferrero
Ferrero, 25 novembre 2016

“Suite aux allégations formulées par le journal anglais The Sun, Ferrero a immédiatement lancé une enquête approfondie. Alors que cette dernière se poursuit, aucune preuve du travail des enfants n’a été constatée jusqu’à présent. Toutefois, des incohérences dans les règlements et les contrats de Ferrero ont néanmoins fait surface.

Ferrero a donc ordonné la résiliation, avec effet immédiat, de toute relation avec le sous-traitant Prolegis en Roumanie. Afin de ne pas pénaliser les travailleurs légitimes qui n’ont rien à voir avec cette affaire, Ferrero est en train de s’assurer qu’ils ne seront pas injustement pénalisés…

Les conditions d’hygiène décrites dans l’article ne correspondent en aucun cas aux normes et règles strictes de qualité de Ferrero. Tous nos produits sont soumis aux contrôles de sécurité et de qualité les plus rigoureux avant d’être commercialisés. Cela inclut des contrôles sanitaires internes et externes réguliers…”

Nos partenaires