Intermarché [Scapêche] arrête la pêche des espèces vivant dans les hauts fonds

29 mars 2016 - Les Echos [France] - Stanislas du Guerny

“Scapêche, la filiale du distributeur, va abandonner d’ici à 2025 la pêche au chalut de plusieurs espèces menacées : le grenadier, la lingue bleue et le sabre…

Adapter les usines et les bateaux
« L’annonce d’Intermarché est excellente, précise Claire Nouvian, la présidente de Bloom. Nous avons conscience que le groupe aura besoin de temps pour arriver à changer son assiette de quotas. » 14 % des volumes capturés par Scapêche – 17.000 tonnes par an – concernent des espèces vivant dans les zones maritimes les plus profondes. Il y a dix ans, 40 % de sa pêche fraîche provenait de campagnes au-delà des 800 mètres. S’il abandonne une partie de ses quotas européens, l’armement entend récupérer des droits supplémentaires pour des poissons non menacés comme le lieu noir, l’églefin, le cabillaud, le merlu et la lotte…

Bloom espère que le choix d’Intermarché pèsera sur les négociations européennes actuelles pour interdire la pêche profonde…”

Photo : RSE et PED

Nos partenaires