[Dictature en Argentine] Des ex-cadres de Ford condamnés pour violation des droits humains

12 décembre 2018 - Le Monde [France]

“C’est une sentence historique qui a été prononcée, mardi 11 décembre, en Argentine. Pour la première fois, d’anciens dirigeants d’une entreprise multinationale ont été condamnés pour des violations des droits humains commises pendant la dictature militaire (1976-1983). Deux ex-hauts responsables de la firme automobile américaine Ford Motor Company ont été reconnus coupables d’avoir participé – et non pas seulement d’avoir été complices de la junte – à l’enlèvement et la torture de vingt-quatre ouvriers de l’usine de General Pacheco, dans la province de Buenos Aires, pendant les années de plomb.”

 

Image : lemonde.fr / Gustavo Garello

Nos partenaires