Des Érythréens intentent un recours contre la compagnie minière Nevsun Resources pour l’usage de main d’œuvre servile ainsi que pour des crimes contre l’humanité

“… Les hommes allèguent que l’entrepreneur local engagé par Nevsun, Segen Construction Company, une entreprise appartenant au parti à la tête du gouvernement érythréen, les a forcés à effectuer des travaux en tant qu’ouvriers conscrits à l’emplacement de la mine de Bisha dans des conditions abusives et que Nevsun a expressément ou implicitement autorisé l’utilisation de la main d’œuvre servile. Ils allèguent que cet usage de main d’œuvre forcée est si répandu et inhumain qu’il constitue un crime contre l’humanité.

Selon l’action au civil, les conscrits ont été séquestrés autour du site minier, soumis à des journées de travaux forcés dans des conditions exténuantes et menacés de lourdes peines s’ils abandonnaient leur poste sans autorisation. Ils ont dû survivre avec de maigres rations alimentaires pendant qu’ils étaient logés dans des conditions déplorables. Toujours selon cette plainte, ils ont vécus dans un climat de crainte et d’intimidation…”

Dessin : Stephff pour RSE et PED

Nos partenaires