Acre-Africa assure les petites exploitations agricoles en Afrique – soutenue par Fondation Syngenta et Grameen Crédit agricole

22 février 2017 - Jeune Afrique - Jean-Luc Perron, Ex-délégué général de la Fondation Grameen Crédit agricole

Titre original : “Protégeons les petites exploitations agricoles !”

« Depuis cinquante ans, la fréquence des anomalies climatiques a été multipliée par cinq. Ce chiffre ne pourra qu’augmenter avec le réchauffement climatique, que l’Accord de Paris de 2015 a l’ambition de ralentir, mais pas d’arrêter.

Au premier rang des populations exposées aux risques liés au climat figurent les petits exploitants agricoles : l’immense majorité des 50 millions d’exploitations de moins de 2 hectares en Afrique subsaharienne est dépourvue de toute protection contre les risques météorologiques…

Heureusement, l’assurance indicielle agricole change la donne, en combinant plusieurs types d’innovation. Innovation technologique : elle s’appuie sur des données biométriques – fournies par l’imagerie satellitaire ou par des stations météo de surface – pour modéliser la perte liée par exemple à une pluviométrie insuffisante… Innovation marketing : en liant l’assurance à l’acquisition d’intrants, tels que des semences ou des engrais, ou à l’octroi d’un prêt de récolte, les coûts de distribution sont considérablement diminués.

Prenons l’exemple d’Alfred, rencontré près de Thika, à une heure de route de Nairobi, qui cultive 2 acres de maïs et d’avocats… Alfred et son groupement de 48 agriculteurs sont en relation avec Acre-Africa (Agriculture and Climate Risk Enterprise), un opérateur d’assurance-récolte qui conçoit et met sur le marché des offres basées sur des indices météorologiques. Acre a été créée il y a trois ans, à l’initiative de la Fondation Syngenta pour une agriculture durable, en partenariat avec la Fondation Grameen Crédit agricole…

En 2016, Acre-Africa a touché 360 000 petits agriculteurs au Kenya, au Rwanda et en Tanzanie. D’autres projets similaires d’assurance agricole indicielle ont été mis en œuvre en Afrique de l’Ouest par Planet Guarantee et par Oxfam en Éthiopie.

En supprimant les coûts d’expertise et en réduisant les coûts de distribution et de transaction, cette approche innovante rend l’assurance agricole accessible aux petites exploitations des pays en développement… Le moment est venu de faire de la généralisation de l’assurance agricole une priorité car c’est un facteur clé de lutte contre l’insécurité alimentaire et d’adaptation au changement climatique ».

Photo : Europe Aid

Thèmes associés : | | | | | | | | | |

Secteurs associés : | |

Domaines associés de la RSE : |

Pays associés : | | |

Entreprises associées : | | |

Acteurs associés : |

Contributeur(s)
Fatima Yansané
Après plus de cinq ans d'expérience au département de finances de Shell/Vivo Energy en Guinée, j'ai profité d'un séjour professionnel de mon époux en France pour faire un Master 2 Développement [...]
» En savoir plus sur le contributeur

Nos partenaires