La Banque de France va introduire la RSE dans sa cotation des entreprises

4 mai 2016 - MR21 - Patrick d’Humières

« Présentée récemment à Nantes, au terme d’une longue expérimentation dans la région des Pays de Loire, la BDF vient d’annoncer qu’elle introduirait bientôt une dimension RSE, qualitative notamment, à sa cotation risque des entreprises à laquelle elle procède régulièrement, sur une base de 250 000 entreprises françaises, dont l’essentiel est constituée de PME. C’est une initiative exceptionnelle qu’il faut saluer, et ceci pour trois raisons…

  • C’est le résultat d’une initiative de place, conduite à la demande d’acteurs engagés (CJD, entrepreneurs locaux…) qui a mobilisé les banques (FBF) en premier lieu ; ce n’est pas une initiative imposée, venant d’en haut et contraignant le bas !
  • C’est une démarche longuement étudiée avec les entreprises concernées, avec des experts académiques (Audiencia), avec la profession des experts comptables et qui a été testé, discuté et appréhendé au final en termes d’avantages inconvénients.
  • C’est enfin une consécration de la RSE comme variable de la performance des entreprises, notamment les petites, que des études comme celles de Patricia Crifo (France Stratégie) ont démontré sérieusement à partir de séries importantes… »

Dessin : Stephff pour RSE et PED

Nos partenaires