Moyen-Orient: l’OIT évalue à 600.000 le nombre de travailleurs forcés

9 avril 2013 - AFP

“Une étude de l’OIT (Organisation internationale du travail) a évalué à 600.000 le nombre de travailleurs forcés au Moyen-Orient, appelant à créer des garde-fous pour mettre un terme à leur exploitation, notamment sexuelle, et à réformer le système de la «kafala» qui oblige la main d’oeuvre étrangère à être parrainée.

Intitulé «Piégés et coincés: les trafics de personnes au Moyen-Orient», ce rapport de 150 pages, rédigé au terme de 650 entretiens sur une période de deux ans en Jordanie, au Liban, au Koweït et aux Emirats arabes unis, a été présenté mardi, à l’ouverture d’une conférence de deux jours à Amman de l’Organisation internationale du travail (OIT), une agence de l’ONU…”

Photo : Khan al Wakala, Arabie saoudite – Site EuropeAid

Nos partenaires