L’USAID rejoint Nespresso et TechnoServe dans le soutien aux caféiculteurs du Soudan du Sud

7 avril 2016 - PR Newswire

Un investissement de 3,18 millions de dollars accélérera le développement de la filière café dans le pays

Nespresso et TechnoServe, une organisation à but non lucratif d’aide au développement, ont le plaisir d’annoncer un nouveau partenariat avec l’USAID (United States Agency for International Development – Agence des États-Unis pour le Développement International). Cette collaboration vise à intensifier les initiatives en faveur de la reconstruction de la filière café dans ce nouveau pays qu’est le Soudan du Sud et améliorer les conditions de vie des fermiers. L’USAID investira 3,18 millions de dollars durant trois ans dans ce projet, qui a déjà permis de commencer à faire renaître l’industrie du café au Soudan du Sud, diversifier ses activités à l’export et accroître les revenus des caféiculteurs.

Depuis 2011, Nespresso et TechnoServe travaillent en direct avec des fermiers sud-soudanais pour donner un nouveau souffle à la culture d’un café de la plus haute qualité, tout en développant les canaux de distribution pour le vendre et l’exporter. Nespresso a déjà investi plus de 2,5 millions de dollars dans ce projet. L’industrie du café sud-soudanaise a été décimée après des années de guerre civile, et le pétrole compte pour 99% des exportations du pays.

A ce jour, plus de 700 fermiers locaux ont intégré le Programme Nespresso AAA pour une Qualité Durable (Nespresso AAA Sustainable Quality(TM)), qui leur fournit aide, formation et assistance technique pour améliorer la durabilité et la productivité de leurs fermes, tout en maintenant une très haute qualité. Les premiers centres de traitement du café par voie humide (pour extraire les grains de café des cerises de café) ont été installés au Soudan du Sud, et la première récolte destinée à l’export a été commercialisée en Edition Limitée -Suluja ti South Sudan- en France en 2015.

“Ce nouveau partenariat avec l’USAID va jouer un rôle clé dans l’accélération des avancées déjà réalisées par Nespresso et TechnoServe en travaillant directement avec les fermiers sud- soudanais”, a déclaré Jean-Marc Duvoisin, Directeur général de Nestlé Nespresso. “Ces fonds supplémentaires nous permettront d’amplifier le projet en permettant à un plus grand nombre de fermiers de cultiver et d’exporter un café de très haute qualité à un prix plus élevé, et ainsi d’améliorer leurs conditions de vie et celles de leurs familles.”

George Clooney, l’ambassadeur de la marque Nespresso ajoute : “Le café est une source de revenus indispensable pour les agriculteurs du Soudan du Sud – un pays encore ravagé par la guerre. Investir dans le développement local et favoriser l’autonomie des communautés agricoles locales aidera à créer les bases d’un développement économique durable. Cet engagement de l’USAID témoigne de la pertinence du programme élaboré par Nespresso et TechnoServe avec ces communautés, lui permettant de toucher encore plus de fermiers dans différentes régions du pays.”

“La mise en oeuvre de ce programme au Soudan du Sud nous a permis de raviver les caféiers que nous avions perdus durant la guerre. Depuis que nous avons recommencé à nous occuper de nos arbres et à livrer les centres de traitement du café par voie humide, nos vies ont complètement changé”, explique Daniel Lomoro, caféïculteur sud-soudanais. “Nous pouvons maintenant offrir une meilleure éducation à nos enfants et subvenir aux besoins de nos familles. Cela n’aurait pas été possible sans ce soutien technique. Le programme de Nespresso et TechnoServe nous a redonné confiance en l’avenir, car nous sommes redevenus autonomes”.

“Nous constatons également que cela peut améliorer la vie de nos familles, relancer le pays et permettre d’améliorer les choses” ajoute Nicholas Taban Solomon, également fermier au Soudan du Sud.” On ne sera plus aussi pauvre qu’avant. La pauvreté recule, et nous aurons une vie meilleure. Nous conseillons à tout le monde de planter des caféiers pour améliorer l’avenir de la nation.”

La contribution de l’USAID donnera plus d’ampleur à l’initiative actuelle qui vise à soutenir un marché du café florissant au Soudan du Sud et à assurer un impact positif durable. Ces fonds supplémentaires permettront également au programme d’être étendu à de nouvelles communautés afin qu’un nombre plus important de fermiers puissent en bénéficier.

L’initiative a pour objectif de multiplier par trois les revenus liés à la production de café afin que les fermiers soient autonomes financièrement. D’ici à 2019, 1 500 caféiculteurs auront été formés dans le cadre du programme, dont au moins 25% de femmes, et 9 centres de traitement du café par voie humide auront été installés.

“Dans un pays fortement touché par un conflit comme le Soudan du Sud, il est important d’investir dans les individus pour améliorer leurs conditions de vie, réduire l’extrême pauvreté et redonner espoir en l’avenir”, a déclaré Linda Etim, Administratrice adjointe pour l’Afrique de l’USAID. “En soutenant l’expansion des initiatives mises en œuvre avec succès par Nespresso et TechnoServe en faveur de l’amélioration des moyens d’existence des caféiculteurs sud-soudanais, l’USAID sème l’espoir dans une période encore très fragile et incertaine pour ce peuple. Nous sommes rassurés de voir qu’une entreprise
comme Nespresso investit dans le développement à long terme du Soudan du Sud et nous avons hâte de travailler ensemble pour favoriser la croissance et les opportunités économiques dans le pays.”

Ce partenariat, centré sur l’amélioration des conditions de vie des petits fermiers, vient compléter les objectifs de Feed the Future, une action dédiée à la promotion de la nutrition et de sécurité alimentaire dans le monde développée par le Gouvernement américain, visant à réduire la pauvreté et la malnutrition par le développement agricole.

“En dépit de grandes difficultés, les fermiers du Soudan du Sud ont fait preuve d’une extraordinaire détermination pour améliorer l’avenir de leurs enfants, de leurs communautés, et in fine, de leur pays”, a déclaré William Warshauer, Président de TechnoServe. “Grâce à leur collaboration avec Nespresso et nous, ils sont fiers de partager leur exceptionnel café avec le monde entier et de contribuer à poser des bases économiques plus durables pour leur pays. Grâce à l’aide financière de l’USAID, le café a le potentiel pour devenir un jour l’une des exportations non pétrolières les plus
importantes pour le Soudan du Sud. Ce qui pourrait avoir des conséquences économiques et politiques positives importantes par la suite….”

Crédit photo : Sawiche Wamunza (site EuropAid)

Thèmes associés : | | |

Secteurs associés :

Domaines associés de la RSE :

Pays associés :

Entreprises associées : |

Acteurs associés :

Nos partenaires