Le Processus de Kimberley décide un embargo sur des exportations de diamants de la République centrafricaine après la prise de contrôle du pays par les rebelles

13 mai 2013 - JournalDeBangui.com - Lucie Nkouka

“La décision a été prise vendredi 10 mai à la suite de la réunion entre les représentants de Bangui et les membres du Processus de Kimberley, chargés du contrôle et de la transparence dans la production des minerais de diamant. Cette interdiction aurait pour but d’intensifier la pression sur les nouveaux leaders du ce pauvre pays, mais riche en diamant. Une source de revenus en devise étrangère. Le PK soupçonne les rebelles d’utiliser les ventes de diamant pour financer leurs activités. «Nous faisons face à une situation où les diamants de conflit continuent à alimenter des activités rebelles dans les enlèvement des élus» a dit la présidence du KP Welile Nhlepo…”

Site : EuropeAid – Rivière en Centrafrique

Mots clés :

Thèmes associés : |

Secteurs associés :

Domaines associés de la RSE :

Pays associés :

Nos partenaires